CMA

* COMITÉ MONDIAL POUR LES APPRENTISSAGES TOUT AU LONG DE LA VIE
Site Le Comité mondial
* WORLD COMMITTEE
Site: The World Committee
* COMITÉ MUNDIAL
Site: El Comité mundial
* Email: wcfel@wcfel.org

UIL NEXUS

“Apprendre au travail” par E. Bourgeois et M. Durand

Bourgeois E., Durand M. (dir.), Apprendre au travail, Collection Apprendre, Paris, PUF, 2012

Ce livre interroge la notion d’apprentissage et cherche  à répondre aux questions :
  • Comment développe-t-on des compétences et des connais­sances en travaillant ?
  • Comment favoriser le développement des compétences et des connaissances en situation de tra­vail ?
  • Comment rendre le travail plus « formateur » ?”

“Après une période d’hégémonie du modèle de la « formation » – initiale ou continue – comme voie royale pour l’apprentissage d’un métier, ce modèle …, finalement assez récent s…, s’est à ce point imposé comme une évidence qu’il en a fini par nous faire oublier que l’on peut – encore, mais oui ! – acquérir des compétences « sur le tas ».”

Deux raisons pour s’intéresser à “l’apprentissage en situation de travail :

“…la « formation » à elle seule ne peut pas et ne pourra jamais tout : bon nombre de compétences, par nature, ne peuvent efficacement s’acquérir que dans et par l’exercice de l’acti­vité de travail et non avant et/ou à côté ;”

“…la formation reste, et plus que jamais en période de crise, perçue avant tout comme un coût.

Ainsi, “développer une politique de mentoring, de coaching, d’ac­tion learning et autre « communauté de pratique », apparaît comme le nec plus ultra de l’innovation et de la modernité en la matière – tout en réduisant drastiquement les dépenses de la formation.”

L’ambition de ce livre est “de faire le point sur ce que les recherches actuelles dans le domaine ont à nous dire, à la fois sur les processus et les conditions de l’apprentissage en situation de travail et, partant, sur les politiques, dispositifs et pratiques qui visent à rendre le travail plus formateur.”

L’apprentissage en situation de travail est considéré comme “constitutif de l’activité de travail”, “situé”, “suppose qu’il y ait à la fois reproduction et transformation” et demande “de pouvoir distinguer et en même temps articuler trois niveaux d’analyse : l’individu, le collectif de travail et l’organisation.”

Ce livre fait suite à l’ouvrage, dans la même collection, de G. Brougère et A-L. Ulmann, Apprendre de la vie quotidienne, Paris, PUF, 2009 (Lire le billet : http://www.wcfel.org/lll/?p=29)

Comments are closed.